"Je me suis retrouvé au cœur du réacteur de la cellule de combattants étrangers de l'Etat islamique"

D'après Nicolas Hénin, ex-otage de l'Etat islamique, "la priorité, c'est que les terroristes soient mis hors d'état de nuire, en étant incarcérés ou éliminés".

"Je me suis retrouvé au cœur du réacteur de la cellule de combattants étrangers de l'Etat islamique"
©DR
La voix est posée. Les mots sont pesés. Prononcés par moment après un long silence. Nicolas Hénin veille à ce que ses explications ne souffrent la moindre inexactitude. La pudeur guide également cet ex-otage de l'Etat islamique, surtout quand il évoque les conditions de détention qu'il a subies dans les geôles syriennes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité