Un prix Nobel de la paix au journaliste russe Dmitri Mouratov et à "ceux qui sont morts en défendant le droit des gens à la liberté d'expression"

Dmitri Mouratov, le rédacteur en chef du journal indépendant russe Novaïa Gazeta, est colauréat du prix Nobel de la paix. Six de ses journalistes et amis l'ont payé de leur vie, comme Anna Politkovskaïa il y a tout juste 15 ans.

Un prix Nobel de la paix au journaliste russe Dmitri Mouratov et à "ceux qui sont morts en défendant le droit des gens à la liberté d'expression"
©AFP
Au lendemain de l'anniversaire de l'assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa, il y a 15 ans, l'attribution du prix Nobel de la paix au rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, Dmitri Mouratov (ainsi qu'à la journaliste philippine Maria Ressa) cible par ricochet le régime autocratique de Vladimir Poutine. Le journaliste "défend depuis des décennies la liberté d'expression en Russie dans des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité