En Grèce, Aube dorée repointe déjà le bout du nez: "On n’imaginait pas qu’ils allaient remettre le couvert aussi vite"

Le mouvement et ses exactions sont déjà de retour, un an après la condamnation.

Photo d'illustration : Membres de l'Aube Doree, 2013.
Photo d'illustration : Membres de l'Aube Doree, 2013. ©MAXPPP
Angélique Kourounis, correspondante à Athènes
"Je ne pensais pas que j'allais à nouveau entendre leur slogan", Fanny, 45 ans professeure de français dans un lycée de la banlieue d'Athènes, est sous le choc. La semaine dernière un de ses anciens élèves est passé devant la grille du lycée en scandant "Sang, honneur, Aube dorée", le slogan du parti néonazi grec Aube dorée dont l'ensemble du groupe parlementaire a été condamné à plus de treize ans de prison ferme pour organisation et direction d'organisation criminelle il y a un an. "On savait qu'ils n'avaient pas disparu de la circulation, mais on n'imaginait pas qu'ils allaient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet