Le Slovène Janez Jansa perd ses nerfs sur Twitter et donne raison à ceux qui critiquent ses crises d'autoritarisme

Les publications sur Twitter du Premier ministre slovène ne sont pas passées inaperçues.

Le Slovène Janez Jansa perd ses nerfs sur Twitter et donne raison à ceux qui critiquent ses crises d'autoritarisme
©AFP
Vu le caractère du populiste Janez Jansa, dont les tweets intempestifs lui ont valu le surnom de "Trump européen", on s'attendait à ce que la présidence slovène du Conseil de l'Union soit haut en couleurs. Mais peu s'imaginaient que le Premier ministre slovène irait jusqu'à s'en prendre publiquement à des eurodéputés (dont certains ne siègent même plus au Parlement ou ne sont plus de ce monde), les accusant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet