Au procès des attentats de Paris, l’impossible pardon des victimes : "Non, vous n’aurez pas notre haine. Non, on ne vous pardonnera jamais"

Le témoignage des victimes se termine cette semaine au procès du 13 Novembre 2015. Beaucoup ont exprimé leur impossibilité de pardonner. Le pardon est-il utile ?

Au procès des attentats de Paris, l’impossible pardon des victimes : "Non, vous n’aurez pas notre haine. Non, on ne vous pardonnera jamais"
©AFP
Maurice et Jean-François se sont avancés à deux devant la cour d’assises de Paris. Durant de longues minutes, ils ont expliqué l’histoire de leurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet