Une étudiante se suicide après avoir appris à tort qu'elle avait raté son année

Les résultats de l'enquête ont été publiés ce jeudi.

Une étudiante se suicide après avoir appris à tort qu'elle avait raté son année
©shutterstock

Mared Foulkes, une étudiante à l'Université de Cardiff (pays de Galles), s'est suicidée après avoir reçu les résultats de son année scolaire, a indiqué jeudi un officier de police au terme de l'enquête.

Dans le mail automatique qu'elle a reçu, la jeune femme a en effet appris qu'elle avait à nouveau échoué à l'un de ses cours, ce qui l'empêchait de passer en troisième année de pharmacie. Mais, comme l'a expliqué l'établissement scolaire, il s'agissait d'une erreur. Le résultat figurant dans le mail reprenait en fait celui de son premier examen, pas de son plus récent, qu'elle avait bel et bien réussi. Le mail a été renvoyé avec la correction, mais il était déjà trop tard.

La maman de la jeune femme, elle, ne se remet toujours pas du suicide de sa fille, survenu le 8 juillet dernier. "Elle a reçu un mail automatique, il n'y avait rien de personnel. Elle a cru qu'elle avait échoué, c'est ce que disait l'e-mail. Elle était dévouée à son cours et à son travail en pharmacie. Elle a eu l'impression que tous ses rêves s'envolaient. Pour une jeune de 21 ans, c'est dur."

Comme l'explique sa mère, la jeune femme ne présentait aucun signe de dépression visible. Elle n'avait toutefois pas dit à ses parents qu'elle avait reçu ses résultats, se contentant d'envoyer un SMS à un de ses collocs en disant "avoir fait de la merde".

A l'issue de l'enquête, le directeur de la faculté de pharmacie, Mark Gumbleton, a admis que "des leçons devaient être tirées" sur la façon "déroutante" dont les étudiants recevaient leurs résultats. "Même si nous avons respecté le cadre des réglementations universitaires, des choses vont changer", a-t-il promis.

En Belgique, le numéro à appeler en cas de pensées suicidaires est le 0800 32 123