Hôte du G20, Mario Draghi plaide pour la vaccination de 70% de la population mondiale

Les pays du G20 doivent s'atteler à ce que 70% de la population mondiale ait reçu un vaccin contre le coronavirus d'ici la mi-2022, a indiqué le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, en ouverture du sommet du G20, qui se tient samedi et dimanche dans la capitale italienne.

Hôte du G20, Mario Draghi plaide pour la vaccination de 70% de la population mondiale
©AFP
AFP

Pour l'hôte du sommet du G20, l'objectif visé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), à savoir que 40% de la population mondiale soit vaccinée d'ici la fin de 2021, est "réalisable", bien que les pays les plus pauvres sont loin derrière. Dans les pays riches, plus de 70% de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre le SARS-Cov-2, alors que, dans les pays les plus pauvres, seulement trois pour cent sont immunisés, a soulevé Mario Draghi, qui a qualifié cet écart d'"inacceptable" d'un point de vue moral.

Le Premier ministre italien a insisté pour que les pays coopèrent davantage afin de sortir de la crise du coronavirus. En amont de la rencontre, les ministres des Finances et de la Santé des pays du G20 avaient déjà appelé à ce que davantage de vaccins soient envoyés aux pays pauvres.

Sur le même sujet