Pour son soutien à un opposant de Viktor Orban, une économiste a dû démissionner du CA du groupe belge KBC

Júlia Király a dû quitter le conseil d’administration du groupe financier KBC.

Pour son soutien à un opposant de Viktor Orban, une économiste a dû démissionner du CA du groupe belge KBC
©AFP
Corentin Léotard, correspondant à Budapest
L'économiste Júlia Király a démissionné du conseil d'administration du groupe financier belge KBC après que sa direction a reçu un "message de menace" de la part du gouvernement hongrois, a rapporté samedi le site du magazine HVG. La...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité