Sourinda, le village témoin de l’Arctique russe

Un petit village de Sibérie doit devenir une vitrine de la politique de développement de l’Arctique. Mais le réchauffement climatique a un impact réel sur la vie locale et l’accessibilité des villages du Grand Nord.

Chaque année, le dernier samedi de mars, la fête des principaux travailleurs de la taïga – les éleveurs de rennes – est célébrée pendant deux jours dans le village evenk de Sourinda.
Chaque année, le dernier samedi de mars, la fête des principaux travailleurs de la taïga – les éleveurs de rennes – est célébrée pendant deux jours dans le village evenk de Sourinda. ©KUZMINA
L’hélicoptère est à peine posé que madame la maire est déjà en train de faire glisser la porte de l’appareil. L’accueil est chaleureux, ce n’est pas tous les jours qu’un étranger se rend à Sourinda - 450 habitants isolés du monde dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie. Il a fallu parcourir 1 h 40 d’hélicoptère au-dessus d’une taïga déplumée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet