"Nous n'avons pas terminé avec cette épidémie" : voici les mesures annoncées par Emmanuel Macron

Ce mardi, alors que l'épidémie reprend de la vigueur en Europe, le Président français prenait à nouveau la parole pour évoquer la crise sanitaire.

"Nous n'avons pas terminé avec cette épidémie" : voici les mesures annoncées par Emmanuel Macron
©AFP

Alors que l'Europe est redevenue selon l'OMS "l'épicentre de l'épidémie", Emmanuel Macron s'adressait ce mardi soir aux Français pour annoncer les décisions prises par son gouvernement afin de contenir cette hausse des indicateurs. La France est pour l'instant relativement épargnée grâce notamment à une couverture vaccinale parmi les plus élevées au monde.

Le Président français a commencé par rappeler que durant les dix derniers mois, 100 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 ont été injectées en France."Ce qui fait de nous l'un des pays du monde les plus protégés."

"Nous n'avons pas terminé avec cette épidémie", a-t-il cependant souligné, rappelant l'avertissement de l'OMS qui met garde contre le début d'une cinquième vague en Europe. "Et si grâce à vos efforts la situation en France est plus favorabe, l'augmentation de 40% en une semaine de notre taux d'incidence et la remontée des hospitalisations sont des signaux d'alerte."

Macron a ainsi annoncé vouloir accélérer la campagne de rappel du vaccin. Pour ce faire, le pass sanitaire sera lié à cette troisième dose pour les plus de 65 ans."A partir du 15 décembre, les plus de 65 ans devront justifier d'un rappel pour prolonger la validité de leur pass sanitaire."

Une campagne de rappel sera également lancée début décembre pour les personnes entre 50 et 64 ans. "Au moment où je vous parle plus de 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans", a avancé Macron pour justifier cette mesure.

Le Président français a ainsi indiqué qu'aucun assouplissement envisagé ne serait mis en place prochainement. Les règles en vigueur - les gestes barrières, le pass sanitaire,... - seront conservées car le vaccin de suffit pas. Le port du masque à l'école, à nouveau obligatoire en France depuis ce lundi, sera ainsi maintenu.

Revivez l'allocution du Président français :

Sur le même sujet