Le rêve européen en suspens pour les migrants syriens et irakiens : "Dans la jungle, les soldats nous ont battus et jetés dans une rivière"

À Minsk, les "touristes" du Moyen-Orient sont nombreux.

Ania Nowak
Le rêve européen en suspens pour les migrants syriens et irakiens : "Dans la jungle, les soldats nous ont battus et jetés dans une rivière"
©AFP
Dans le hall d'un modeste hôtel d'État de Minsk, une trentaine de migrants, des familles avec de jeunes enfants, attendent leurs clefs. Ils peinent à se faire comprendre, alors qu'ils ne parlent ni russe ni anglais. Regard...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet