La justice européenne désavoue à nouveau Varsovie

La Cour de l’UE estime que la délégation des juges polonais est contraire au droit européen.

La justice européenne désavoue à nouveau Varsovie
©Shutterstock
Le pouvoir discrétionnaire du ministre de la Justice polonais, qui peut désigner et révoquer selon son bon vouloir les juges des cours pénales supérieures, est contraire au droit européen. Tel est le verdict qu'a rendu mardi la Cour de justice de l'UE (CJUE), infligeant un nouveau revers au gouvernement polonais qui cherche...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité