Procès des attentats du 13 novembre: les policiers belges ne veulent pas aller à Paris, "un argument infondé"

Au procès de Paris, la demande des policiers belges de ne pas comparaître physiquement et de témoigner par visioconférence depuis Bruxelles suscite des réactions ce mardi sur les bancs des avocats de la défense. Les Belges sont appelés à témoigner à partir du jeudi 25 novembre .

Procès des attentats du 13 novembre: les policiers belges ne veulent pas aller à Paris, "un argument infondé"
©MAXPPP
Ch.Ly. (à Paris)
Selon Me Raphaël Kempf, l'un des avocats de Yassine Atar, la police judiciaire fédérale (PJF) a demandé le 7 septembre que les policiers puissent s'exprimer en visioconférence, et cela en raison...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet