Le Parlement européen lève l'immunité d'un député soupçonné d'excès de vitesse

Le Parlement européen a autorisé, le 11 novembre dernier, la levée de l'immunité parlementaire d'un de ses députés, sur demande du parquet général de Bruxelles, a annoncé ce dernier mardi. Il entend poursuivre l'élu devant un tribunal de police, pour une infraction au code de la route.

Le Parlement européen lève l'immunité d'un député soupçonné d'excès de vitesse
©Bauweraerts Didier

"La police a constaté, le 25 octobre 2020, une infraction de vitesse sur l'autoroute E411. Le conducteur roulait à 179 km/h au lieu de la vitesse maximale autorisée de 120 km/h. Vu que le conducteur est membre du Parlement européen, le procureur général de Bruxelles a demandé à cette institution de lever l'immunité du député", a expliqué une porte-parole du parquet général de Bruxelles.

"Cette demande a été validée par le Parlement européen. La levée d'immunité permet au procureur du Roi du Brabant wallon de poursuivre le conducteur devant le tribunal de police, conformément aux directives internes du ministère public", a-t-elle précisé.

"Il s'agit de la troisième demande de levée d'immunité parlementaire que le procureur général de Bruxelles a adressée au Parlement européen au cours des deux dernières années pour d'éventuelles infractions de roulage. Ces demandes ont chaque fois été agréées", a ajouté la magistrate.