Beaucoup de candidats mais peu d’idées neuves pour la gauche française: un nouveau front populaire est-il envisageable?

L’union des gauches semble la seule voie possible pour espérer peser sur la présidentielle Mais la plupart des candidats font la sourde oreille.

Beaucoup de candidats mais peu d’idées neuves pour la gauche française: un nouveau front populaire est-il envisageable?
©Montage AFP
Laure de Charette, correspondante en France
Il fut un temps, avant la primaire de la gauche en 2011, où François Hollande était surnommé "Monsieur 3 %", ce qui ne l’empêcha pas in fine de conquérir l’Élysée. Sans doute les sept candidats de gauche déclarés se rassurent-ils en pensant à cela en lisant les sondages, qui, à cinq mois de la présidentielle,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité