Le Portugal, l'un des pays les plus vaccinés au monde, annonce des restrictions pour freiner la propagation du Covid-19

Le Portugal, l'un des pays les plus vaccinés au monde, a annoncé plusieurs mesures pour freiner la recrudescence de l'épidémie de Covid-19, dont une semaine de restrictions renforcées après les fêtes de fin d'année, a indiqué jeudi le Premier ministre Antonio Costa.

Le Portugal, l'un des pays les plus vaccinés au monde, annonce des restrictions pour freiner la propagation du Covid-19
©AP
AFP

"Nous vérifions une aggravation de la situation sanitaire", a déclaré M. Costa lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres.

"C'est le moment adéquat pour adopter de nouvelles mesures" car "nous entrons dans une phase de risque accru", a-t-il ajouté.

Au retour des fêtes de fin d'année, du 2 au 9 janvier, le télétravail deviendra obligatoire, les vacances des écoliers seront prolongées, tandis que les bars et discothèques fermeront leurs portes.

Ces mesures doivent "permettre d'éviter les contacts" pendant cette semaine, a expliqué M. Costa.

Avec 87% de sa population totalement vaccinée, le Portugal connaît une forte hausse des contaminations au Covid-19. Jeudi, le pays a enregistré 3.150 nouveaux cas en 24 heures selon le dernier bilan des autorités sanitaires, un niveau au plus haut en près de quatre mois.

Pour faire face à cette situation, dès le 1er décembre, plusieurs mesures effectueront leur retour. Le télétravail sera recommandé, le masque deviendra obligatoire en intérieur et le pass sanitaire exigé dans les restaurants et les hôtels.

En outre, un test négatif sera nécessaire pour assister aux grands événements culturels ou sportifs, se rendre dans les maisons de retraite ou dans les bars et discothèques.

En ce qui concerne les voyages, un résultat négatif devra être présenté pour tous les vols vers le Portugal.

Les contrôles seront "systématiques", a prévenu M. Costa soulignant que les compagnies aériennes ayant laissé voyager un passager positif au Covid s'exposaient à une amende de 20.000 euros et à une suspension de la licence de vol.

Le Portugal, qui va accélérer sa campagne de rappel de vaccin anti-covid, se prononcera la semaine prochaine sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, autorisée jeudi par le régulateur européen.

Le pays de dix millions d'habitants prévoit de vacciner un quart de sa population avec une dose de rappel d'ici janvier. Quelque 900.000 personnes ont déjà reçu la troisième dose.

Sur le même sujet