Au procès de Paris, une polémique sur le téléphone oublié de Brahim Abdeslam

Plusieurs avocats font le procès de la police bruxelloise.

Au procès de Paris, une polémique sur le téléphone oublié de Brahim Abdeslam
©AFP
Aujourd’hui fermé, le café des Béguines fut, on le sait, le quartier-général des Molenbeekois qui partirent en Syrie. Vendredi, devant la cour d’assises spéciale de Paris, un enquêteur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet