Nouveau variant Covid : l'Europe ferme peu à peu ses portes aux voyageurs d'Afrique australe

La Commission européenne a proposé de suspendre les vols en provenance de la région d'Afrique australe en raison de la découverte d'un nouveau variant du Covid-19, a annoncé vendredi sa présidente Ursula von der Leyen.

Nouveau variant Covid : l'Europe ferme peu à peu ses portes aux voyageurs d'Afrique australe
©AFP
AFP

"La Commission européenne proposera, en étroite coordination avec les États membres, d'activer le frein d'urgence pour interrompre les voyages aériens en provenance de la région d'Afrique australe en raison du variant B.1.1.529", a tweeté la responsable, au lendemain d'une décision similaire de la part de Londres.

Elle n'a pas précisé combien de pays du sud de l'Afrique étaient concernés. L'exécutif européen doit faire une proposition aux représentants des Etats membres lors d'une réunion prévue ce vendredi. Ce sera ensuite au Conseil (institution représentant les Vingt-Sept) d'adopter une telle recommandation.

"La situation est en train d'évoluer très vite; nous voulons nous assurer de faire le maximum pour ralentir la diffusion de ce variant", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Commission.

Plusieurs pays prennent déjà l'initiative

L'Allemagne a déjà indiqué qu'elle allait refuser les voyageurs étrangers en provenance d'Afrique du Sud, au lendemain d'une décision similaire de la part de Londres, a annoncé vendredi le ministre sortant de la Santé allemand Jens Spahn.

Cette règle, qui s'appliquera à partir de vendredi soir, concernera l'Afrique du Sud et "probablement les pays voisins", a-t-il ajouté. Seuls les citoyens allemands seront autorisés à rentrer, en respectant une quarantaine de 14 jours, même s'ils sont vaccinés.

"La dernière chose dont nous avons besoin maintenant, c'est l'introduction d'un nouveau variant qui cause encore plus de problèmes", a expliqué le ministre.

Même chose pour l'Italie, qui interdit l'entrée de son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe "au cours des 14 derniers jours", a annoncé vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza, invoquant "la précaution maximale" face au nouveau variant du Covid. Les pays concernés par cette mesure sont l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l'Eswatini, a-t-il précisé.

Le ministre néerlandais de la Santé Hugo De Jonghe a annoncé l'interdiction à partir de vendredi 12h00 des vols en provenance d'Afrique australe. Par conséquent, les pays concernés sont ajoutés à la liste des pays représentant un très haut risque. Parmi les nouveaux ajouts, on retrouve le Botswana, l'Eswatini, le Lesotoh, la Namibie, le Zimbabwe et l'Afrique du Sud.

Les passagers des vols qui sont encore en chemin seront testés à l'aéroport de Schiphol (Amsterdam) et devront ensuite respecter une quarantaine. Selon le ministre, cette nouvelle mutation est "préoccupante", bien qu'il reste beaucoup de choses à éclaircir. "Il s'agit d'une mesure de précaution, afin d'amortir l'introduction d'un nouveau variant possiblement plus contagieux", a-t-il ajouté.

Les Néerlandais se trouvant en Afrique du Sud ont le droit de revenir, "mais pour eux, la double obligation d'un test et d'une quarantaine s'applique".

La France aussi vient d'annoncer suspendre les arrivées en provenance d'Afrique australe.

Sur le même sujet