Le Parlement européen veut faire la lumière sur les allégations de fraude à la Cour des comptes

Un article du quotidien français Libération met en cause l’éthique des auditeurs.Dont celle du président de la Cour, Klaus-Heiner Lehne, qui se défend contre les accusations portées contre lui et l'institution.

Le Parlement européen veut faire la lumière sur les allégations de fraude à la Cour des comptes
©Jean-Luc Flémal
Le scandale causé par Karel Pinxten avait déjà endommagé l'image de la Cour des comptes européenne (CCE). Le Belge, auditeur de la CCE de 2006 à 2018, a été reconnu coupable, fin septembre, par la justice européenne d'avoir détourné de l'argent européen dans l'exercice de ses fonctions et s'est vu priver de deux tiers de sa pension. La poussière n'était pas encore retombée qu'un ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité