Un an après avoir été tabassé par des policiers à Paris, le producteur de musique Michel Zecler raconte sa reconstruction

Que devient Michel Zecler, un an après sa violente agression par des agents de police ?

La Rédaction
Un an après avoir été tabassé par des policiers à Paris, le producteur de musique Michel Zecler raconte sa reconstruction
©AFP/belga

En novembre 2020, le producteur de musique Michel Zecler était violemment tabassé par des policiers, chez lui. La scène, filmée par des caméras de surveillance, avait fait le tour des réseaux sociaux et des médias. L'agression faisait écho aux mouvements Black Lives Matter, contre les violences policières, qui faisaient rage aux Etats-Unis après la mort de George Floyd.

"Je suis pas en colère contre l'institution, je suis en colère contre trois, quatre personnes qui m'ont agressé", confie-t-il à nos confrères de Brut. Un an après, Michel Zecler est revenu sur cette violente agression, qui lui a laissé des séquelles physiques et psychologiques, dans un reportage. Le producteur musical, toujours en convalescence, continue les séances de kiné pour notamment réparer son tendon, qui avait lâché sous les coups des policiers.

Michel Zecler est aussi suivi psychologiquement depuis un an. "Quand il y a des choses anormales qui se produisent, comme pendant mon agression, eh bien, le cerveau, il ne suit pas", dit-il expliquant avoir souvent des absences. "C'est pas le Michel qui était punchy avant. On voit que ça a laissé un peu de traces quand même", témoigne l'un de ses amis.

Désormais Michel Zecler, attend d'être confronté à ses agresseurs. "Pour tourner la page, j'ai besoin que le jugement arrive"

Le producteur a aussi raconté son histoire dans un livre, paru le 25 novembre dernier, Rester Debout.