Chypre, porte d’entrée vers l’Union européenne pour de nombreux migrants

Au cœur de la Méditerranée, le Pape a poursuivi son appel à la fraternité.

À Nicosie, le Pape a présidé une prière œcuménique avec des migrants.
À Nicosie, le Pape a présidé une prière œcuménique avec des migrants. ©AP
Le pape François a commencé cette semaine son voyage en Méditerranée orientale par l'île de Chypre, et le poursuivra en Grèce pour appeler l'Europe à plus de "solidarité dans la crise migratoire". Un discours pas vraiment audible dans les deux capitales qui multiplient les mesures répressives en la matière. Athènes a ouvert plusieurs camps sur les îles de premier "accueil" des demandeurs d'asile, face à la Turquie avec miradors, barbelés et bracelets...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité