Le poids surestimé de l’Église orthodoxe grecque

Le pape a renouvelé samedi la demande de pardon des catholiques aux orthodoxes.

Le poids surestimé de l’Église orthodoxe grecque
©AP
Les politiques surestiment la force de l'Église. Ils ne veulent pas payer le coût politique qu'ils s'imaginent plus important qu'il ne l'est, pour toute éventuelle réforme en profondeur de l'Église." Le verdict d'Alexandros Sakellariou, sociologue, est sans appel. Pour cet universitaire, spécialiste des religions, les chiffres parlent d'eux-mêmes : selon une récente étude de l'université...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité