Un Néerlandais soupçonné de vendre le coronavirus en flapules

Un homme a été arrêté aux Pays-Bas, puis remis en liberté, pour ses liens avec un site internet qui permettait de commander des flapules pour s'auto-infecter avec le coronavirus, a rapporté samedi le journal néerlandais 'De Telegraaf".

AFP
Un Néerlandais soupçonné de vendre le coronavirus en flapules
©Shutterstock

Cet homme, dont l'identité n'a pas été révélée, est accusé de fraude par la police financière (FIOD).

Ce site, du nom de jaikwilcorona.nl, qui a entre-temps été mis hors ligne, permettait d'acheter un "kit corona" pour 33,50 euros, avec lequel l'acheteur pourrait s'infecter avec le SARS-CoV-2.

Selon le site internet, tout le nécessaire pour une contamination volontaire serait simplement livré par la poste. De cette façon, les gens pourraient retrouver l'accès à diverses activités limitées par les mesures sanitaires - dont la vie nocturne - sans vaccin mais grâce à une preuve de guérison.

L'homme a été arrêté par un service de la police néerlandaise spécialisé dans les fraudes fiscales. Il a entre-temps été libéré, a précisé une porte-parole mais continue à faire l'objet d'une enquête pour déterminer s'il a effectivement vendu certaines de ces flapules et combien ainsi que pour vérifier que le virus proposé est efficace.

Le site jaikwilcorona.nl a pour sa part été mis hors ligne par les autorités.