Le président tchèque nomme le nouveau gouvernement dirigé par Petr Fiala

Le président tchèque Milos Zeman a nommé vendredi le nouveau gouvernement dirigé par l'homme politique de droite Petr Fiala, plus de deux mois après la victoire de son alliance aux élections législatives.

Le président tchèque nomme le nouveau gouvernement dirigé par Petr Fiala
©BELGA/AFP

"Conformément à la constitution (...) le président a nommé aujourd'hui les membres du nouveau gouvernement", a déclaré Vratislav Mynar, le chef du bureau du président Milos Zeman, lors d'une cérémonie à l'extérieur de Prague.

Composé de 18 membres issus de cinq partis, dont trois femmes, le gouvernement dispose d'une majorité de 108 voix au Parlement de ce pays membre de l'UE, qui compte 200 sièges.

Le nouveau cabinet devra faire face à la propagation du Covid-19, car ce pays de 10,7 millions d'habitants est parmi les pays les plus touchés par le Covid, selon un classement des infections et des décès établi par l'AFP sur sept jours.

L'équipe de M. Fiala devra également faire face à une inflation galopante et à une flambée des prix de l'énergie, ainsi qu'aux divisions de la société causées par la pandémie.

Ancien professeur de sciences politiques, M. Fiala, 57 ans, préside le parti Démocrates civiques (ODS) de droite, qui au sein de l'alliance Ensemble comprenant également les démocrates-chrétiens et le parti de centre droit TOP 09, a remporté les élections législatives d'octobre.

Ensemble a battu de justesse le mouvement populiste ANO du Premier ministre milliardaire sortant Andrej Babis, et s'est ensuite associé avec deux autres partis centristes - le Parti Pirate, anti-establishment, et les Maires et Indépendants.

M. Zeman, qui devait superviser les négociations gouvernementales, n'a pas pu participer aux préparatifs car il a été hospitalisé pour de graves problèmes hépatiques le 10 octobre, au lendemain des élections. Homme politique de gauche de 77 ans, qui a un faible pour la Russie et la Chine, M. Zeman est sorti de l'hôpital fin novembre avant d'y retourner atteint du Covid.

Le 28 novembre, il a nommé Fiala au poste de Premier ministre depuis une grande boîte en plexiglas installée dans la résidence présidentielle au château de Lany pour l'empêcher de propager l'infection.

Vendredi, M. Zeman n'a pas nommé le ministre de l'Agriculture car le candidat est en isolation à cause de Covid-19. Il sera nommé plus tard. M. Zeman avait également émis des réserves sur le ministre des Affaires Etrangères, Jan Lipavsky du Parti pirate, en raison de sa position négative par rapport à la Russie et à la Chine, mais il a finalement décidé de le nommer.

Le président a également critiqué l'"attitude distante" de M. Lipavsky à l'égard du groupe de Visegrad, comprenant également la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie, ainsi qu'à l'égard d'Israël.