Mesures aux frontières, vaccins, fêtes de fin d'année: la France s'apprête à resserrer la vis

Un nouveau Conseil de défense sanitaire est prévu ce vendredi à 16h.

Le Premier ministre Jean Castex (droite) et le ministre de la Santé Olivier Véran (gauche).
Le Premier ministre Jean Castex (droite) et le ministre de la Santé Olivier Véran (gauche). ©AFP
E.L

Confronté à un regain épidémique sur son territoire et à la menace du variant Omicron, le gouvernement français se réunit ce vendredi à 16h afin de discuter d'un éventuel tour de vis. En effet, à l'aube des vacances de Noël, la situation épidémiologique dans l'Hexagone n'est pas au beau fixe, ce qui a contraint l'exécutif à anticiper ce nouveau Conseil de défense, initialement prévu le mercredi 22 décembre.

Plusieurs points devraient être abordés par les ministres français lors de cette réunion, à commencer par de nouvelles mesures aux frontières.

Jeudi, la France a déjà annoncé durcir ses mesures pour les voyages au Royaume-Uni. A partir de ce samedi, les voyageurs en provenance ou à destination d'Outre-Manche devront pouvoir justifier d'un "motif impérieux", et la durée de validité des tests PCR est abaissée à 24h. Ainsi, des mesures similaires à celles prises pour le Royaume-Uni pourraient être annoncées à l'égard d'autres pays.

La question des vaccins devrait également être débattue autour de la table. L'exécutif français envisage en effet de réduire le délai entre l'administration de la deuxième dose de vaccin et celle de la dose booster. A l'instar de ce qui a été décidé en Belgique mercredi, la France pourrait ainsi raccourcir cet intervalle pour les doses de Pfizer et de Moderna, passant ainsi de 5 à 4 mois. Les derniers réglages concernant la vaccination des 5-11 ans, approuvée par le Comité consultatif national d'éthique ce vendredi, devraient également être abordés.

Enfin, comme en Belgique, la question des fêtes de fin d'année est également sur toutes les lèvres. Le gouvernement Castex devrait ainsi établir des recommandations concernant ces festivités, notamment la limitation du nombre de convives, la ventilation des pièces et l'utilisation d'autotests en amont de ces rassemblements.

Sur le même sujet