La Russie propose aux États-Unis et à l’Otan de dégager de son voisinage

Moscou leur demande des garanties, scellées dans des traités qu’ils ne peuvent accepter en l’état.

La Russie propose aux États-Unis et à l’Otan de dégager de son voisinage
©AP
Il y a tout juste trente ans, le 21 décembre 1991, onze des quinze anciennes républiques d’URSS, parmi lesquelles la Russie de Boris Eltsine, signaient à Alma-Ata la fin de l’Union soviétique et la fondation de la Communauté des États indépendants. La Russie, l’Ukraine et la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet