Coronavirus: Macron appelle les Français à se tester avant les fêtes

Emmanuel Macron a de nouveau appelé jeudi les Français à "prendre soin les uns des autres" notamment par des tests ou auto-tests avant de retrouver leurs proches pour les fêtes de fin d'année, face à la 5e vague de Covid-19 et l'arrivée du variant Omicron.

Coronavirus: Macron appelle les Français à se tester avant les fêtes
©AFP

"Bonnes fêtes à tous! À ceux qui auront la joie de se retrouver en famille pour Noël: les gestes barrières, un test préventif pour rassurer, et en cas de symptôme, on s'isole, on alerte. À ceux mobilisés pour soigner, nous protéger: merci. Prenons soin les uns des autres", a écrit dans un tweet le chef de l'Etat, qui passe les fêtes de fin d'année au fort de Brégançon, selon son entourage.

Emmanuel Macron a répété son message dans une vidéo parue jeudi sur TikTok, réseau prisé des jeunes, enregistrée dans les salons de l'Elysée ornés d'un sapin géant. Il faut, "même si vous êtes vaccinés, vous tester vous-mêmes ou aller vous faire tester pour être sûrs que vous n'êtes pas porteur du virus avant de retrouver vos proches", dit-il. Et puis "que ce soit une première dose ou que ce soit le rappel, il est temps de vous faire vacciner", a-t-il insisté.

"Même lorsque vous avez eu les deux doses ou quand vous avez été infectés, le rappel, lorsque l'heure est venue, vous protège, il réduit très fortement les formes graves", poursuit-il. "Faites-le pour vous, pour vos proches, maintenant, encore", exhorte-t-il, en soulignant que "nous sommes organisés pour cela".

Il a aussi remercié "celles et ceux qui seront dans les hôpitaux, nos forces de sécurité civile, les centres de vaccination, les établissements où on s'occupe de nos aînés, partout où dans notre pays on prend soin des autres dans cette période et où ce sera encore plus difficile à cause du virus".

A la veille de Noël, avec l'arrivée du variant Omicron très contagieux sur le territoire, 84.272 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés mercredi, avec désormais 16.118 personnes actuellement hospitalisées (16.076 mardi), dont 3.147 en services de soins critiques (3.096 mardi), selon Santé publique France.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé jeudi qu'"on dépassera très vraisemblablement les 100.000 contaminations par jour d'ici à la fin du mois", tout en soulignant que là où Omicron "circule beaucoup, pour l'instant, il n'entraîne pas de vagues d'hospitalisations".

"Une autre certitude: c'est qu'il est sensible au vaccin", a-t-il souligné.

Face à cette vague, le gouvernement mise sur "la responsabilité" des Français, accélère la campagne de rappels vaccinaux, a ouvert la vaccination - sur la base du volontariat - aux 5-11 ans, a renforcé les contrôles aux frontières et va présenter lundi en Conseil des ministres un projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal avec l'objectif de le voir entrer en vigueur la première quinzaine du mois de janvier.