Face à l’érosion du nombre de ses fidèles, l’Eglise d’Angleterre joue la carte de l’audace

L’Église d’Angleterre a peut-être trouvé la parade face à l’érosion du nombre de ses fidèles. Elle va créer 10 000 communautés et 3 000 espaces de prière.

Au nord de Manchester, à Rochdale, un ancien restaurant asiatique a été converti en église.
Au nord de Manchester, à Rochdale, un ancien restaurant asiatique a été converti en église.
L'Église d'Angleterre vit une petite révolution idéologique. Sous l'impulsion de l'archevêque d'York, Stephen Cottrell, elle clame désormais sa volonté de devenir une institution prosélyte. Un changement fort pour une Église jusqu'alors réputée pour sa discrétion. "Cette direction est née d'une question simple : comment être une Église évangélique au XXIe siècle ?", explique Dave Male, son directeur de l'évangélisation et de la formation des disciples....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet