Edouard Philippe réagit aux propos polémiques d'Emmanuel Macron : "Je comprends assez bien cette idée"

L'ancien Premier ministre français a tenu à défendre les propos d'Emmanuel Macron concernant les non-vaccinés contre le covid-19.

Edouard Philippe réagit aux propos polémiques d'Emmanuel Macron : "Je comprends assez bien cette idée"
©BELGAWORLD
A.M

Le Président français Emmanuel Macron a suscité une vive polémique après une interview accordée au quotidien "Le Parisien" mardi en affirmant qu'il voulait "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout" . Des propos qui ont fait sortir ses opposants politiques de leurs gonds mardi soir via les réseaux sociaux . Ce mercredi matin, l'ancien Premier ministre Edouard Philippe était l'invité de l'émission "Les 4V" sur France 2. Interrogé à propos des déclarations d'Emmanuel Macron, celui qui est actuellement maire du Havre est venu soutenir le président de la République.

"Tout d'abord je crois que le président de la République, il est comme tout le monde, il aimerait en sortir de cette période de pandémie. Il y a une idée, il y a un terme et je crois que là il y a une question qui est très compliquée. Le président de la République souhaiterait, comme beaucoup de Français, que tous ceux qui ont un schéma vaccinal complet et qui l'ont fait par conviction ou par une certaine forme d'obligation ou d'incitation ne subissent pas les contraintes et le contrecoup du fait qu'entre 8 et 10% de la population refuse de se faire vacciner. Et moi je comprends assez bien cette idée et je la partage bien volontiers comme une bonne partie des Français."

En ce qui concerne le terme familier utilisé par Emmanuel Macron, qui est celui "d'emmerder", Edouard Philippe estime que "tout le monde a compris ce qu'il voulait entendre" et "que le Président dira publiquement s'il regrette ou non ce qu'il a dit mais je pense que tout le monde a compris ce qu'il voulait dire."

L'ancien Premier ministre estime ensuite que, derrière la polémique, il y a une question beaucoup plus intéressante qui est posée : celle de la vaccination obligatoire. "Il faut savoir s'il faut inciter à la vaccination et, si j'ose dire rendre la vie plus compliquée à ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ou s'il faut assumer la vaccination obligatoire."