Le père belge qui a enlevé son enfant l'aurait fait pour éviter que ce dernier ne soit vacciné

Le père du jeune Raphaël ne croit pas au coronavirus et voudrait empêcher que son fils ne soit vacciné à tout prix. Quitte à l'enlever en ne donnant plus de nouvelles.

Le père belge qui a enlevé son enfant l'aurait fait pour éviter que ce dernier ne soit vacciné
©FACEBOOK

Mardi, Interpol a lancé une alerte en Europe pour retrouver un garçon allemand de 10 ans, kidnappé par son père de nationalité belge. L'homme, prénommé Koen, avait laissé une lettre d'adieu et aurait été aperçu pour la dernière fois avec son fils aux Pays-Bas, selon les enquêteurs. La mère du garçon a signalé la disparition quand son fils n'est pas revenu des vacances de Noël passées chez son ex-conjoint. Koen a désactivé son profil sur les réseaux sociaux et n'est plus joignable par téléphone. La femme a alors décidé de porter plainte.

Le contenu de la lettre laisse entendre que le père ne supporte pas que son enfant soit lui aussi vacciné. C'est pourquoi il veut disparaître... et emmener son fils avec lui !

"Le père est d'avis que le coronavirus n'existe pas", explique Melanie, la mère. "Toute personne de son entourage qui est vaccinée est insultée et injuriée, c'est ce que m'a dit Raphaël (...) J’espère tellement qu’il reviendra, qu’il courra vers moi comme il le fait habituellement”

Il est très probable que son ex-mari se soit enfui avec Raphaël dans un pays extra-européen. Selon les informations de RTL, Koen aurait utilisé sa carte de crédit à l'aéroport d'Amsterdam. Mélanie aurait même été contactée par la nouvelle petite amie du père de Raphaël qui lui aurait alors conseillé de se rendre à la police. "La première chose qu’elle m’a conseillé a été d’aller voir la police parce que Koen s’est enfui avec son fils".

Mélanie veut que ce mauvais cauchemar se termine. “Tout ce que je veux, c’est que mon enfant rentre à la maison, je ne veux rien d’autre”.