Emmanuel Macron veut vanter une "Europe puissante" dans le monde et en France

La France a lancé officiellement jeudi et vendredi sa présidence du Conseil de l'UE. La "Souveraineté" en constituera " le fil d'Ariane", concept que Paris veut décliner dans plusieurs politiques. Et qui permettra aussi de vanter le projet européen en interne.

Ceremony To Pay Tribute To Simone Veil And Jean Monnet - Paris
©Witt Jacques/Pool/ABACA
Maria Udrescu - Envoyée spéciale à Paris
C'est sous un ciel pluvieux et dans une atmosphère lourde, plombée par la cinquième vague de Covid-19, que la France a dû se résoudre à lancer officiellement (et sobrement) jeudi et vendredi sa présidence du Conseil de l'UE, qu'elle assume du 1er janvier au 30 juin 2022. "La France assume cette belle charge dans un contexte particulier. La situation sanitaire reste préoccupante", a reconnu la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet