Dernier hommage aux frères Bogdanoff, unis jusque dans la mort

Deux corbillards identiques, deux cercueils de chêne clair côte à côte: les obsèques des frères Bogdanoff, décédés du Covid à six jours d'intervalle, ont rassemblé lundi à l'église de la Madeleine, à Paris, des proches et des centaines de personnes.

AFP

Le chanteur Francis Lalanne, devenu porte-voix des antivax et arrivé sans masque, l'écrivain Raphaël Enthoven, l'ancien ministre Luc Ferry et les animateurs Cyril Hanouna et Julien Lepers faisaient partie des proches venus dire adieu à Igor et Grichka, les jumeaux les plus célèbres de la télévision française, connus pour leur émission de science-fiction "Temps X" sur TF1.

Près d'un millier d'anonymes étaient également présents pour ces obsèques populaires et ouvertes à tous, avant une inhumation mercredi dans la plus stricte intimité dans le cimetière de Saint-Lary (Gers), le village de leur naissance.

La messe a débuté vers 15H00 à l'église de la Madeleine, où s'étaient notamment déroulées les obsèques de Johnny Hallyday en décembre 2017. Sur le livret de messe, une photo des jumeaux, avec cette phrase qui leur est attribuée: "dans l'univers rien n'est impossible!", a constaté un journaliste de l'AFP.

"Igor et Grichka ont scruté le ciel. Leur science les a guidés vers l'existence de Dieu", a souligné le prêtre dans son homélie. "Tu n'es plus là mais vivant à jamais dans notre coeur", a dit plus tard Amélie de Bourbon-Parme, en s'adressant à son ex-époux Igor Bogdanoff et père de ses enfants.

Un ami de la famille, se présentant comme astrophysicien, a regretté que les recherches des frères Bogdanoff aient été controversées, soulignant que "cela les avait blessés alors qu'ils étaient de grands scientifiques".

Dans les différentes prises de paroles des membres de la famille et des proches, aucune allusion n'a été faite sur les raisons de leur décès. Non vaccinés, Igor et Grichka Bogdanoff sont tombés malades du Covid autour du 15 décembre, ils ont ensuite été hospitalisés et rapidement placés en réanimation sous coma artificiel.

"Les choses se sont dégradées. C'est le destin. Ils n'ont pas pu être séparés plus longtemps... Ils ont été très entourés à l'hôpital ! Jusqu'au bout, ils se donnaient des nouvelles à quelques chambres d'écart...", confiait la semaine dernière Amélie de Bourbon-Parme.

Igor Bogdanoff est mort lundi dernier à 72 ans, moins d'une semaine après son frère Grichka. Les jumeaux connurent leur apogée dans les années 1980 avec une émission télé d'anticipation futuriste, avant d'être critiqués sur la crédibilité de leurs travaux et de faire l'objet de railleries pour leur physique transformé qu'ils qualifiaient eux-mêmes "d'extraterrestre".

Sur le même sujet