La Finlande et la Suède n’apprécient pas d’être visées par la Russie

L'opposition russe à tout élargissement de l'Otan passe mal à Helsinki et Stockholm. Les deux pays se rapprochent de l'Alliance atlantique depuis 1994 et participent à ses opérations militaires.

Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Otan, a rendu visite au président finlandais, Sauli Niinistö, le 25 octobre 2021 à Helsinki.
Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Otan, a rendu visite au président finlandais, Sauli Niinistö, le 25 octobre 2021 à Helsinki. ©Otan
Si l'Ukraine et ses velléités contrariées d'adhérer à l'Alliance atlantique figurent au centre de l'attention, la volonté russe de mettre fin aux élargissements de l'Otan, traduite dans ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet