"Ministre activiste", "Inventeur de polémiques": l’élevage intensif provoque un débat saignant en Espagne

Le ministre Garzón est visé de toutes parts après ses critiques contre les grandes exploitations.

Une manifestation contre l’élevage intensif à Cuenca, le 14 novembre 2021.
Une manifestation contre l’élevage intensif à Cuenca, le 14 novembre 2021. ©AFP
La production de viande et les macro-fermes sont le centre d'un débat orageux qui agite l'Espagne. Tout part des déclarations du ministre de la Consommation, Alberto Garzón, militant du PCE (parti communiste espagnol), une force associée à la coalition Unidas-Podemos (UP) qui fait partie de la majorité parlementaire. Dans un entretien publié le 26 décembre dans le quotidien britannique The Guardian, M. Garzón a livré ses réflexions sur l'influence des pratiques agricoles sur le réchauffement de la planète, pour ensuite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité