Des milliers de Britanniques prisonniers de leur appartement: "Lorsque la facture m’arrivera, je serai donc obligée de me placer en faillite personnelle"

Ils doivent contribuer au coût du vaste plan d’isolation lancé suite à l’incendie de Grenfell.

Tristan de Bourbon, correspondant à Londres
Des milliers de Britanniques prisonniers de leur appartement: "Lorsque la facture m’arrivera, je serai donc obligée de me placer en faillite personnelle"
©AP
La voix de Liz Vick tremble. "Lorsque la facture finale m'arrivera, je ne serai pas en mesure de régler les 50 000 à 100 000 livres sterling (60 000 à 120 000 euros, NdlR) demandés", explique cette femme de 32 ans, qui vit à Salford, une petite ville dans la banlieue de Manchester. "Je serai donc obligée de me placer en faillite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité