"Une escalade continue profite plus à la Russie qu’une intervention militaire", estime Kiev

La vice-Première ministre ukrainienne Olha Stefanychyna s’explique devant la presse.

Les autorités de Kiev ont lancé des cours de sécurité civile pour les élèves dans la perspective d’une guerre éventuelle. Les leçons sont données par la police locale.
Les autorités de Kiev ont lancé des cours de sécurité civile pour les élèves dans la perspective d’une guerre éventuelle. Les leçons sont données par la police locale. ©AP
À Kiev, la vie semble continuer normalement comme si une invasion russe n’était qu’une lointaine perspective. Pourtant, une troisième livraison militaire est arrivée en provenance des États-Unis et le Conseil national de sécurité s’est réuni une...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet