Ukraine : le Canada déplace ses troupes et retire certains employés de son ambassade

Le Canada a déplacé dimanche ses troupes militaires dans l'ouest de l'Ukraine et a annoncé le rapatriement temporaire de tous les employés non-essentiels en poste à son ambassade de Kiev, en raison des tensions à la frontière russo-ukrainienne.

AFP
Ukraine : le Canada déplace ses troupes et retire certains employés de son ambassade
©AFP

"Nos forces armées canadiennes se sont déplacées vers l'ouest du fleuve Dniepr, et nous continuerons à prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer leur sécurité", a déclaré dimanche la ministre canadienne de la Défense, Anita Anand, arrivée le même jour sur le sol ukrainien.

La ministre a fait le point sur la situation tendue entre l'Ukraine et la Russie lors d'une conférence de presse à Kiev, après avoir rencontré les dirigeants de l'opération militaire canadienne Unifier, visant à soutenir les forces de sécurité ukrainiennes.

"Les renseignements que nous utilisons concordent avec ceux de nos alliés de l'Otan sur le fait que - et c'est bien connu - il y a agression russe à la frontière ukrainienne au Bélarus", a affirmé Anita Anand, mettant une fois de plus en garde la Russie qu'elle ferait face à des "sanctions et conséquences sévères" en l'absence de désescalade des tensions.

Le Canada compte actuellement 900 militaires "en mer, sur terre et dans les airs" pour appuyer la mission de l'Otan dans ce contexte d'instabilité géopolitique en Europe de l'Est.

La Russie a déployé plus de 100.000 militaires et des armes lourdes près des frontières de l'Ukraine, selon les pays occidentaux, qui redoutent la possibilité d'une invasion.

Dimanche également, quelques jours après avoir retiré les membres de leur famille, Ottawa a annoncé le rapatriement des diplomates non-essentiels travaillant à son ambassade ukrainienne.

Le Canada renforcera l'équipe de son ambassade à Kiev "avec des fonctionnaires possédant une expertise dans des domaines tels que la réforme du secteur de la sécurité, la gestion des conflits, la réforme démocratique, les services consulaires et la diplomatie", selon un communiqué.

Même si l'ambassade canadienne a Kiev demeure ouverte, le gouvernement canadien déconseille à ses citoyens de voyager en Ukraine "en raison des menaces actuelles de la Russie et de son déploiement militaire dans le pays et dans les environs".

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont brandi dimanche la menace de nouvelles sanctions contre la Russie, au moment où Washington et ses alliés de l'Otan intensifient leurs efforts pour dissuader Moscou d'envahir l'Ukraine, qui elle-même a appelé le pays voisin à retirer ses troupes de la frontière et à dialoguer.

Sur le même sujet