Erdogan serait-il le médiateur de la dernière heure en Ukraine ?

Erdogan était à Kiev le 3 février pour y parler défense et commerce. Il propose d'organiser un "face-à-face" entre Zelensky et Poutine. La Turquie est un acteur régional incontournable, notamment grâce à sa "diplomatie du drone".

Il se voudrait l'homme de la situation. Alors que chefs de gouvernement et diplomates défilent au chevet de l'Ukraine et qu'Emmanuel Macron lance son opération de médiation en se rendant à Moscou lundi 7 février et à Kiev le lendemain, Recep Tayyip Erdogan répète sereinement son invitation à recevoir Volodymyr...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité