Après l'avoir pourtant soutenu, Brigitte Bardot tacle Zemmour: "Un cœur sec ne peut pas être Président"

Brigitte Bardot explique les raisons de ce revirement.

Après l'avoir pourtant soutenu, Brigitte Bardot tacle Zemmour: "Un cœur sec ne peut pas être Président"
©Montage AFP et Belga

Avant même qu'il ne se présente comme candidat à l'élection présidentielle, Eric Zemmour avait reçu un soutien de marque, en la personne de Brigitte Bardot. L'été dernier, dans "Valeurs actuelles", celle-ci avait en effet déclaré que voir Zemmour se présenter à l'élection serait "une très bonne chose pour la France" : "Je suis très au courant de tout ce qu'il dit, j'ai lu ses livres et je pense qu'il a parfaitement raison", avait déclaré l'actrice.

Sauf que depuis, une sortie du candidat du parti Reconquête! a complètement changé la donne. En effet, mardi dernier à Paris, à l'occasion d'un "grand oral" devant le Mouvement de la ruralité, l'ancien parti chasse, pêche, nature et traditions, Zemmour s'est catégoriquement positionné en faveur de la chasse. "Je refuse et je refuserai que qui que ce soit vous interdise la chasse. Les vrais écologistes, c'est vous [...] pas les citadins qui veulent des biches comme dans Bambi", a notamment déclaré le candidat, qui ajoute par exemple que la chasse à la glu "n'a rien de cruel".

Des mots qui n'ont fait qu'un tour dans la tête de Brigitte Bardot, engagée depuis 50 ans en faveur de la défense du bien-être animal. Cette dernière a d'ailleurs écrit une lettre ouverte à l'encontre d'Eric Zemmour. "Vous ne pouvez pas, vous ne devez pas anéantir du jour au lendemain tous les efforts de mes 50 ans de combat acharné pour une évolution humaine de cette dramatique condition animale qui commence à porter ses fruits", déclare l'actrice. "Un cœur sec et indifférent à la souffrance, qu'elle soit humaine ou animale, ne peut sauver la France, ni en être Président. L'erreur est humaine, mais la profonde gravité de vos propos ne l'est pas."

Son message complet ci-dessous.

Les candidats à la présidentielle Eric Zemmour (Reconquête!) et Valérie Pécresse (LR) ont fait l'éloge des chasseurs, "amoureux de la nature", mardi à Paris à l'occasion d'un "grand oral" devant le Mouvement de la ruralité, l'ancien parti chasse, pêche, nature et traditions (CPNT).