Les autorités russes promettent des sanctions en cas de manifestations anti-guerre

Les autorités russes réprimeront toute manifestation "non autorisée".

AFP
Les autorités russes promettent des sanctions en cas de manifestations anti-guerre
©AFP

Les autorités russes ont promis jeudi de réprimer toute manifestation "non autorisée" organisée dans le pays contre la guerre en Ukraine, où Moscou a lancé une opération militaire d'ampleur dans la matinée. Le ministère de l'Intérieur, le parquet et le Comité d'enquête russes ont tous mis en garde les Russes contre toute action de protestation. Le Comité d'enquête a souligné que les participants à des rassemblements au sujet de "la situation tendue en matière de politique étrangère" ou à des heurts s'exposaient à des poursuites.

Vladimir Poutine a lancé jeudi une invasion de l'Ukraine, avec frappes aériennes et entrée de forces terrestres y compris en direction de la capitale Kiev, faisant dès les premières heures des dizaines de morts, selon les autorités ukrainiennes.

Le président russe a donné le signal des hostilités jeudi à l'aube, après avoir reconnu lundi l'indépendance de territoires séparatistes ukrainiens du Donbass, puis fait valider mardi une intervention militaire par le Parlement russe. "Nous nous efforcerons d'arriver à une démilitarisation et une dénazification de l'Ukraine", a-t-il déclaré aux premières lueurs du jour jeudi.