Un escroc a arnaqué plusieurs étudiants en leur promettant un logement alléchant

Comment flairer les arnaques au logement en tant qu'étudiant?

J.F.
Un escroc a arnaqué plusieurs étudiants en leur promettant un logement alléchant
©shutterstock

L'arnaqueur nantais présumé avait tout prévu pour appâter un maximum d'étudiants. Il proposait aux jeunes un logement attractif, agrémenté de belles photos. Le logement, situé quartier Decré, à Nantes, existait vraiment, explique Ouest France. L'homme mal intentionné l'avait en effet lui-même loué afin de rendre son escroquerie plus crédible.

Etant donné qu'à Nantes, comme dans beaucoup d'autres villes, le marché des logements étudiants est assez saturé, plusieurs jeunes se sont laissé tenter par cette annonce alléchante. Certains ne se sont pas méfiés étant donné que l'escroc leur a à tous proposé une visite. Mais, disait-il, pour être sûr d'avoir le logement avant les autres, il fallait verser un acompte de 750 euros. Pressés par le temps et ayant peur de ne pas trouver un autre logement mieux que celui-là, onze étudiants ont payé la somme demandée. Deux ont préféré renoncer. Malheureusement pour les étudiants qui sont tombés dans le piège, l'homme a rapidement filé sans laisser de traces.

Il a cependant fini par être rattrapé par les enquêteurs de la Sûreté départementale. Il doit être jugé pour escroquerie et tentative d'escroquerie ce jeudi 24 février à Nantes. L'homme de 49 ans est déjà connu pour des faits d'abus de confiance. Il risque 5 ans de prison.

Comment flairer l'arnaque?

Rappelons quelques gestes à éviter pour ne pas tomber dans des arnaques.

Avant de louer un kot ou un autre logement, il est essentiel de le visiter, de bien l'examiner et de poser toutes les questions qui vous viennent en tête. Cette seule règle ne suffit toutefois pas à éviter les arnaques, et cette histoire le prouve. Rajoutons donc qu'il ne faut jamais verser d'argent avant d'avoir signé le bail. Le bail doit par ailleurs toujours être écrit et enregistré par le propriétaire. Avant de le signer, il est fortement recommandé de le lire entièrement. Si l'offre semble trop belle pour être vraie, il convient également de se méfier et d'investiguer davantage.