Un reporter de CNN à Kiev interrompu en plein direct par une explosion: "Je n'ai jamais rien entendu de tel"

Depuis ce jeudi matin, une opération militaire de grande ampleur a été lancée par la Russie en Ukraine.

Des bombardements, visant plusieurs villes du pays, ont eu lieu à l'aube ce jeudi. La ville de Kiev, capitale ukrainienne, a elle aussi été touchée.

Un reporter de CNN, présent sur place, a été interrompu pendant son direct par des explosions. "Je viens d'entendre un gros bang juste derrière moi", a commenté le journaliste Matthew Chance, surpris.

Le journaliste, qui était en direct depuis le toit de son hôtel dans le centre de Kiev, expliquait qu'il ne savait pas d'où provenaient les explosions. "C'est la première fois que l'on entend quelque chose comme cela. C'était le silence absolu pendant la nuit", explique le journaliste. "Je n'ai jamais rien entendu de tel", a-t-il continué.

Le journaliste a ensuite rapidement enfilé son gilet pare-balles et son casque, tout en continuant à faire le point sur la situation.

D'autres chaînes américaines ont interrompu leurs programmes afin de consacrer une édition spéciale à la situation en Ukraine. En direct depuis Kiev, Charlie D'Agata, un journaliste CBS a également été surpris par les explosions. "Nous avons entendu plusieurs fortes explosions... trois au début, suivies de deux autres", a-t-il déclaré, juste avant de s'interrompre pendant qu'un avion de chasse passait au-dessus de lui.

Un reporter de CNN à Kiev interrompu en plein direct par une explosion: "Je n'ai jamais rien entendu de tel"
©DR