Les talibans appellent la Russie et l'Ukraine à résoudre leurs problèmes "de manière pacifiste"

Les talibans ont appelé la Russie et l'Ukraine à "résoudre la crise par des moyens pacifiques", quelques mois après avoir massacré des innocents en s'emparant de l'Afghanistan.

La Rédaction
Les talibans appellent la Russie et l'Ukraine à résoudre leurs problèmes "de manière pacifiste"
©AFP

Dans un communiqué publié sur le compte Twitter officiel des talibans, qui portent désormais le nom d'Émirat islamique d'Afghanistan, le groupe s'est dit préoccupé par "la possibilité réelle de pertes civiles".

"L’Emirat islamique d’Afghanistan surveille de près la situation en Ukraine et exprime sa préoccupation quant à la possibilité réelle de pertes civiles", indique le communiqué du porte-parole du gouvernement taliban, Abdul Qahar Balkhi, publié sur Twitter ce vendredi. "L’Emirat islamique appelle à la retenue des deux parties. Toutes les parties doivent s’abstenir de prendre des positions qui pourraient intensifier la violence."

Le gouvernement taliban en Afghanistan a en outre appelé les parties au conflit à veiller à préserver la vie des étudiants et des migrants afghans en Ukraine. "L’Emirat islamique d’Afghanistan, conformément à sa politique étrangère de neutralité, appelle les deux parties au conflit à résoudre la crise par le dialogue et des moyens pacifiques", est-il écrit dans le communiqué. "L’Émirat islamique appelle également les parties au conflit à prêter attention à la sauvegarde de la vie des étudiants et des migrants afghans en Ukraine."

Un communiqué qui surprend alors qu'il y a quelques mois encore, des milliers de civils afghans ont été tués dans des attaques proférées par les talibans en Afghanistan. Le 15 août dernier, le président Ashraf Ghani a fui l'Afghanistan et les talibans ont envahi la capitale, Kaboul sans rencontrer de résistance.

Les talibans, en tant qu'Émirat islamique d'Afghanistan, n'ont été reconnus par aucun pays comme le nouveau gouvernement de l'Afghanistan depuis leur prise de pouvoir.