Les élites, les milieux d'affaires ou le Russe ordinaire: "Trois niveaux de fragilité" dont Poutine doit se méfier

Les opposants en Russie à l'invasion de l'Ukraine peuvent-ils faire plier le Kremlin? Anna Colin-Lebedev, chercheuse à l’Université Paris-Nanterre, émet de sérieux doutes mais...

Les élites, les milieux d'affaires ou le Russe ordinaire: "Trois niveaux de fragilité" dont Poutine doit se méfier
©AP
Manifestations de rue, journalistes, scientifiques, chercheurs, personnalités politiques de l'opposition, etc. Les critiques à l'encontre de l'invasion de l'Ukraine sont visibles en Russie, même si elles sont très difficiles. Sont-elles de nature à faire plier le Kremlin ? Anna Colin-Lebedev, chercheuse à l'Université...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet