Au cinquième jour de la guerre, quels sont les pays qui envoient de l'aide à l'Ukraine?

Le point sur les pays qui ont décidé d'aider l'Ukraine, militairement ou humanitairement.

Au cinquième jour de la guerre, quels sont les pays qui envoient de l'aide à l'Ukraine?
©AFP

Plusieurs gouvernements ont annoncé l'envoi d'aide militaire ou humanitaire à l'Ukraine, depuis l'invasion du pays par la Russie jeudi.

Notre pays va par exemple aider l'Ukraine militairement: le Belgique va fournir 2.000 mitrailleuses, 3.800 tonnes de carburant, 3.000 fusils automatiques supplémentaires et 200 armes antichars.

De l'aide militaire

Etats-Unis

Washington a annoncé samedi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine pour 350 millions de dollars, totalisant plus d'un milliard de dollars sur l'année écoulée.

Union européenne

Pour la première fois de son histoire, l'Union européenne va financer l'achat et la livraison d'armements et d'autres équipements à l'Ukraine, et prévoit de débloquer 450 millions d'euros.

Des Etats membres sont même disposés à fournir des avions de combat, a ajouté dimanche soir le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Allemagne

L'Allemagne a brisé un tabou en acceptant de livrer des armes à l'Ukraine, rompant ainsi avec sa politique d'interdiction de toute exportation d'armes létales en zone de conflit.

Berlin a autorisé la livraison à Kiev de 1.000 lance-roquettes antichars, 500 missiles sol-air Stinger, 9 obusiers, 14 véhicules blindés et 10.000 tonnes de carburant.

Suède

Rompant également avec sa doctrine, la Suède a annoncé dimanche qu'elle allait livrer des armes antichars à Kiev.

Finlande

La Finlande, non alignée mais membre de l'UE, a annoncé lundi sa décision "historique" de fournir des armes à l'Ukraine: 2.500 fusils d'assaut, 150.000 munitions, 1.500 lance-roquettes et 70.000 rations de campagne.

France

La France a décidé samedi la livraison additionnelle d'équipements de défense et un soutien en carburant.

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont indiqué avoir "expédié samedi" à l'Ukraine des fusils de précision et des casques et fournira "dès que possible" 200 missiles antiaériens Stinger.

République tchèque

La République tchèque a promis samedi 30.000 pistolets, 7.000 fusils d'assaut, 3.000 fusils mitrailleurs et plusieurs dizaines de fusils de précision ainsi qu'un million de cartouches, d'une valeur de 7,6 millions d'euros.

Fin janvier, Prague avait déjà approuvé un don à Kiev de 4.000 obus d'artillerie d'une valeur de 1,5 million d'euros encore à livrer.

Canada

Le gouvernement canadien a annoncé dimanche l'envoi d'équipement militaire de protection, comme des casques et des gilets pare-balles.

Danemark

Le Danemark a annoncé dimanche l'envoi de 2.700 armes antichars et laissera les volontaires rejoindre les brigades internationales qu'entend former l'Ukraine.

Roumanie

Bucarest va envoyer "du combustible, des gilets pare-balles, des casques, des munitions et d'autres équipements militaires, pour un coût de 3 millions d'euros".

Onze hôpitaux militaires roumains se tiennent prêts à accueillir des blessés ukrainiens.

Portugal

Le Portugal va livrer "des gilets, des casques, des lunettes de vision nocturne, des grenades, des munitions de différents calibres" ou encore des "fusils automatiques G3".

Croatie

La Croatie va envoyer pour 16 millions d'euros d'équipements de protection et d'armes légères.

Slovénie

La Slovénie a envoyé des fusils, des munitions et des casques.

Norvège

La Norvège, qui avait déjà annoncé dimanche la fourniture d'équipements tels que des casques et des gilets pare-balles, a indiqué lundi qu'elle donnerait aussi à Kiev jusqu'à 2.000 armes antichars de type M72.

Italie

L'Italie a également annoncé la fourniture de matériel militaire, sans détails.

De l'aide humanitaire

Washington a annoncé dimanche 54 millions de dollars d'aide humanitaire supplémentaire à Kiev.

La France a envoyé 33 tonnes d'aide humanitaire en Pologne pour aider les Ukrainiens. Plus de 30 tonnes de matériel partiront également pour la Moldavie en début de semaine.

Israël va fournir cent tonnes de matériel humanitaire.

L'Italie a versé 110 millions d'euros d'aide au gouvernement ukrainien.

L'Espagne va envoyer 20 tonnes d'aide à l'Ukraine, essentiellement du matériel médical et des équipements défensifs.

Les Pays-Bas ont annoncé 20 millions d'euros en aide humanitaire.

En Turquie, la Direction de la gestion des catastrophes et des situations urgentes (AFAD) a annoncé l'envoi en Moldavie de trois véhicules longs d'aide humanitaire pour les réfugiés ukrainiens.

Le Croissant rouge turc a acheminé de l'aide à la frontière Ukraine-Roumanie, en coopération avec la Croix rouge roumaine. Il a aussi annoncé l'envoi d'aide humanitaire en Ukraine.

La Grèce va envoyer "des équipements défensifs" et une aide humanitaire.

Le Danemark a annoncé lundi 150 millions de couronnes (20,1 millions d'euros) d'aide humanitaire à l'Ukraine, qui s'ajoutent aux 50 millions annoncés vendredi, ainsi qu'au don d'équipements civils et d'un hôpital mobile à l'Ukraine.

L'Allemagne a débloqué une enveloppe de 16 millions d'euros pour de "l'aide humanitaire de première nécessité".

L'Autriche prévoit 15 millions d'euros d'aide humanitaire, en plus des 2,5 millions décidés la semaine dernière. Ce pays envoie par ailleurs des casques et gilets de protection pour les secouristes, et 100.000 litres de carburant.

La Norvège a annoncé avoir mis de côté quelque 200 millions d'euros qu'elle déboursera au fur et à mesure des besoins exprimés par les organisations humanitaires.