Un Belge expatrié à Moscou fait face à des difficultés pour retirer de l'argent: "Pas moyen, les distributeurs sont vides"

En Russie, les sanctions économiques se font de plus en plus sentir au sein de la population.

Un Belge expatrié à Moscou fait face à des difficultés pour retirer de l'argent: "Pas moyen, les distributeurs sont vides"
©AFP

En réponse à l'invasion russe en Ukraine, l'Union européenne a multiplié les sanctions économiques contre la Russie. De grandes banques russes ne peuvent plus utiliser la messagerie interbancaire Swift et l'Europe a gelé plus de 600 milliards d'avoirs de la population russe. Le but de l'Europe est de paralyser l'économie russe pour la dissuader de poursuivre son invasion en Ukraine.

Face à cette paralysie financière, de nombreux citoyens vivant en Russie ont tenté de retirer de l'argent pour avoir de quoi vivre au quotidien. Hélas, tous n'ont pu se procurer du liquide. C'est notamment le cas de Heywood Gaspard, un belge expatrié à Moscou.

Interrogé par nos confrères de TF1, le Belge raconte: “J’avais réussi à retirer la semaine dernière avant les sanctions. J’ai aussi essayé ce week-end, mais je n’ai pas réussi à récupérer mon argent, parce que les distributeurs sont vides”.

En Russie, le cours du rouble inquiète de nombreux citoyens. Et au vu des nouveaux bombardements dans la ville de Kharkiv, la situation ne risque pas de s'améliorer...