"Nous devons agir, nous connaissons les risques": l'Agence internationale de l'énergie atomique réagit suite à l'attaque de la plus grande centrale nucléaire d'Europe

Compte tenu de l'attaque de la centrale ukrainienne de Zaporijjia par l'armée russe, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait le point sur la situation dans une conférence de presse ce vendredi matin.

La Rédaction avec afp

Le directeur général de l'AIEA a bien confirmé l'attaque par la Russie. "Un projectile a été tiré sur un bâtiment du site, mais le réacteur nucléaire n'est pas concerné. Tous les systèmes de sécurité des six réacteurs ne sont pas affectés, et ils sont tous fonctionnels", a déclaré Rafael Mariano Grossi.

"Il n'y a pas eu de libération de radiation et l'intégrité des réacteurs n'est pas compromise", a insisté le directeur le l'AIEA. "Deux personnes ont été blessées, ce sont des membres du personnel de sécurité", a-t-il aussi précisé.

Mais au vu de la situation, "il est temps pour l'AIEA d'agir, nous connaissons les risques", a martelé Rafael Mariano Grossi. "L'Ukraine nous a demandé une assistance immédiate. Nous avons fait savoir à la Russie et à l'Ukraine ma volonté de me rendre sur le site de Tchernobyl au plus vite, pour s'assurer que le site n'est pas compromis. Ce voyage ne va pas être facile à entreprendre, mais ça n'est pas impossible."

"Cette initiative de ma part n'a rien à voir avec l'aspect politique de la crise, je ne suis pas l'ONU, je ne suis pas un médiateur", a voulu clarifier le directeur. "Il ne s'agit que d'un déplacement dans le cadre du travail de l'AIEA."

"Nous devons agir, nous connaissons les risques": l'Agence internationale de l'énergie atomique réagit suite à l'attaque de la plus grande centrale nucléaire d'Europe
©AFP

Sur le même sujet