Guerre en Ukraine: "Les jours de Poutine sont comptés"

Au treizième jour de l'invasion russe, la situation est défavorable au Kremlin, selon le ministre britannique de la Défense.

M.R.

Cela fait maintenant 13 jours que le président russe a ordonné à ses troupes d'envahir l'Ukraine. Depuis lors, les combats et bombardements touchent de nombreuses villes du pays, dont la capitale Kiev. Mais malgré les attaques russes à répétition, les Ukrainiens résistent sans relâche. De quoi démoraliser l'ennemi, selon le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace. "Les Russes sont de plus en plus désespérés", a-t-il affirmé sur les ondes de la BBC, selon des propos rapportés par De Morgen. "Nous voyons qu'ils attaquent de manière de plus en plus brutale, ciblant de plus en plus des civils ."

Selon M. Wallace, tout ne se passe pas du tout comme prévu, contrairement à ce qu'affirme Vladimir Poutine. "Ça ne va pas particulièrement bien pour eux, c'est le jour 13... On est loin du timing imaginé", a-t-il estimé sur Sky News. Il a ainsi donné l'exemple de l'important convoi qui avait pris la direction de Kiev la semaine dernière et dont les images satellites avaient laissé craindre le pire. "Il est toujours bloqué, vraiment coincé, ça n'avance pas", s'est-il réjoui.

Le ministre britannique a largement postulé que le président russe avait sous-estimé l'Ukraine et sa population, ainsi que les sanctions de la communauté internationale. C'est pourquoi il a argué que l'invasion russe allait changer la donne au Kremlin. "Quoi qu'il arrive, les jours de Poutine sont comptés", a conclu M. Wallace, appelant le chef d'Etat russe à reconnaître sa défaite. "(...) La communauté internationale s'est unie contre lui. Il va imposer à la population russe d'énormes difficultés économiques."

>> Suivez toutes les dernières informations en direct sur le conflit ukrainien