Une femme sortant de l'hôpital bombardé à Marioupol était accusée d'être une actrice par le gouvernement russe: elle a accouché

La Russie accusait une jeune femme photographiée sortant de l'hôpital bombardé à Marioupol d'être une actrice au service de l'Ukraine. Elle a entre-temps accouché et se porterait bien.

Une femme sortant de l'hôpital bombardé à Marioupol était accusée d'être une actrice par le gouvernement russe: elle a accouché
©AP

Marianna Podgurskaya est devenue un des symboles de la guerre en Ukraine. Le ventre rond, le visage poussiéreux et écorché, cette jeune femme a été photographiée après le bombardement d'un hôpital pédiatrique à Marioupol, une photo qui a fait le tour du monde.

Une femme sortant de l'hôpital bombardé à Marioupol était accusée d'être une actrice par le gouvernement russe: elle a accouché
©AP

Sur Twitter, le gouvernement russe a crié au subterfuge, accusant la jeune influenceuse d'être une actrice. Le gouvernement britannique a rapidement défendu la véracité du cliché, accusant la Russie de diffuser de fausses informations. Twitter a ensuite supprimé le tweet russe.

Le lendemain du bombardement, la jeune femme aurait mis au monde son bébé. Il s'agirait d'une petite fille. La nièce de la jeune femme, qui habite en Turquie, a confirmé à une journaliste turque qu'elle et son bébé se portaient bien. "Ils vont bien, mais il fait très froid à Marioupol et les bombes continuent de tomber".