"Prouver au monde que l’agression armée russe est sans fondement juridique"

À l’heure où la guerre en Ukraine prend un tour de plus en plus tragique, Edoardo Stoppioni, professeur de droit public à l’Université de Strasbourg et membre de la Commission consultative des droits de l’homme du Grand-Duché de Luxembourg, fait le point sur les procédures d’ores et déjà lancées devant les juridictions internationales.

Véronique Leblanc, correspondante à Strasbourg
"Prouver au monde que l’agression armée russe est sans fondement juridique"
©AFP/D.R.
Edoardo Stoppioni soulève aussi l’effet dévastateur qu’aura...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet